Fort Boyard Le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  BOBEW le Jeu 23 Juil 2020 - 12:14

Donc si on suit la logique d'aujourd'hui :

- il faut déguiser Denis Brogniart en spider-man dans Koh-Lanta
- il faut mettre un clown dans les couloirs de The Crystal Maze afin qu'il puisse faire peur aux candidats qui passent

Bref, je trouve cela encore une fois pathétique voire même désolant ... Un programme sérieux est de force condamner à devenir humiliant et grotesque à partir d'aujourd'hui. Par ailleurs, Cyril Féraud est de mauvaise fois car dans ces cas-là, un jeu de questions/réponses ou de mots dans une grille comme Slam ou Personne n'y avait pensé sera tout aussi ennuyeux qu'un jeu où la force physique et mentale prône.

BOBEW
Fan-Passionnément
Fan-Passionnément

Inscription : 26/03/2017

Messages : 1053

Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Sébastien le Jeu 23 Juil 2020 - 12:44

Globalement, je suis désolé, mais Cyril Féraud a raison concernant la force pure et les épreuves chiantes. Je ne pense pas qu'avoir les Étriers suspendus pendant 3min, si en plus le candidat n'arrive pas à monter dessus, çà soit franchement l'idéal en 2020.

Ce qui pose problème c'est la trop grosse quantité de gags pas drôle et les épreuves qui n'ont pas leur place sur le fort. Au lieu d'en avoir à un niveau "++", on en a à un niveau "++++++++++++++".
Mais çà se corrige, c'est pas pour çà qu'il faut changer toute la formule du jeu, faire revenir l'oubliette, les portes grises, et le Père Fouras en vigie.


Fondateur et Administrateur de Fort Boyard Le Forum | Webmaster de Fan-Fortboyard.fr
Suivez l'actualité et les nouveautés du forum sur Facebook et Twitter
Sébastien
Sébastien
Administrateur
Administrateur

Inscription : 30/03/2008

Messages : 9916
Boyards : 12538


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  garsim le Jeu 23 Juil 2020 - 13:08

C'est quand même particulièrement ironique de constater que Cyril Féraud a tout compris à comment moderniser un programme correctement sans le dénaturer (...bien entendu, je parle de La Carte aux Trésors hein Razz ), mais qu'il se fourvoie à ce point-là avec un autre... Rolling Eyes

Traître a écrit:Je pense que si le programme n'avait pas évolué pour devenir ce qu'il est aujourd'hui [...] il se serait arrêté.
Comment on pourrait en être aussi sûr ?
Certes, il y a eu un essoufflement à la fin des années 2000, la saison 2010 a été un cuisant échec (prévisible) parce qu'elle a voulu chambouler trop de codes, et le programme a bien fonctionné durant la décennie 2010 avec sa "nouvelle" formule.
Mais ça ne veut pas dire que seule la formule des années 2010 qu'on a connue aurait fonctionné. On n'a pas de point de comparaison suffisamment satisfaisant (du moins en France) par rapport à ça pour affirmer avec certitude que c'était le seul moyen de faire perdurer l'émission. On continue et on va à fond dedans surtout parce qu'on ne veut plus prendre de risque. C'est un raisonnement qui peut se comprendre (comme dit le dicton, on ne change pas une équipe qui gagne) ; mais ce n'est en aucun cas une assertion pour dire qu'une autre formule n'aurait pas fonctionné.
Et encore une fois, si on se base par exemple sur la saison 2010, c'est prendre un cas extrême pour lequel on pourrait justifier n'importe quoi pour défendre son point de vue (à tout hasard : "Remettre des anonymes dans l'émission ? Surtout pas, en 2010 ça n'avait pas marché !" alors que c'était loin d'être le seul point de cette saison qui n'allait pas...).

De façon générale, c'est d'ailleurs quelque chose que je pourrais rétorquer à pas mal de gens qui se disent juste "De toute façon, il fallait que le programme évolue, et même si je ne me reconnais plus dans le public ciblé, c'est bien qu'il l'ait fait.", comme s'il n'y avait qu'une vision quasiment binaire des choses, et que la seule autre option à leurs yeux (qui aurait forcément été peu fructueuse car trop passéiste) aurait été de continuer la formule des années 90.
Dans ce cas-là, si un programme "poussiéreux" comme Thalassa devenait une émission à la Secret Story en montrant un côté télé-réalité d'enfermement sur le bateau, est-ce que leur réaction serait la même et qu'ils se diraient là encore "De toute façon, il fallait que le programme évolue, et même si je ne me reconnais plus dans le public ciblé, c'est bien qu'il l'ait fait." ? Je sais que Thalassa est le genre d'émission dont on aime se dire que c'est bien que ça existe sans qu'on la regarde pour autant, mais je pense que ça ferait quand même plus réagir si la ligne éditoriale du programme dérivait autant...

Traître a écrit:un jeu d'aventures teinté de couleurs, d'humour, de sourire, il se serait arrêté.
Je sais que l'humour c'est quelque chose de subjectif, mais il y a quand même humour et humour... et ça, Fort Boyard l'avait déjà compris dès les années 90, où l'on avait certes de l'humour un peu léger voire tarte à la crème dans des épreuves comme le Tapis Roulant ou certaines mimiques de Jaba, mais aussi de l'humour basé sur la répartie des animateurs et des personnages ou des saynètes qui nécessitaient le plus souvent du talent que ce soit pour l'écriture ou l'interprétation. Bref, de l'humour davantage recherché et pas simplement instantané.
Et je trouve ça assez insultant pour l'intelligence du spectateur de compter à ce point-là sur l'humour instantané façon tarte à la crème. Neutral Ok, ça fait rire, et même moi j'arrive à l'apprécier de temps en temps... mais ça ne captera pas mon attention sur une émission de deux heures entière. Pire, quand ça devient carrément puéril comme la Bombe à prouts, et que je me dis que la prod espérait sincèrement que je rie avec ce genre de gag qui doit marcher quand on a 9 ans maximum...
Alors après, peut-être que lui, ça le fait rire... mais ça me décevrait de sa part.

Traître a écrit:Un jeu uniquement tourné vers la force physique et des épreuves où l'on ne rit pas, ça ne marche pas.
Tellement de choses à redire sur cette phrase... Rolling Eyes

Premièrement : dans ce cas, explique-moi pourquoi Koh-Lanta fonctionne toujours autant, vu que jusqu'à preuve du contraire, ce jeu est quand même tourné de façon non négligeable vers le physique et des épreuves où l'on ne rit pas. Rolling Eyes

Deuxièmement : SI, ça peut marcher, et c'est d'ailleurs ce que fait le revival de The Crystal Maze outre-Manche, parce que les concepteurs de ce jeu ne se sont pas dit que le public actuel ne savait pas apprécier un jeu uniquement pour son concept. En revanche, oui, si vous ciblez le même public que Touche pas à mon poste, celui-là ne va pas regarder ; mais dieu merci, ce n'est pas le seul à continuer de regarder la télévision.

Troisièmement : ... tu as arrêté de regarder Fort Boyard en 1993 pour dire que le jeu était "uniquement tourné vers la force physique et des épreuves où l'on ne rit pas" ?  Shocked
Les épreuves de force physique (par là, j'entends des épreuves type Cabestan, Excalibur, Manolier, etc. ) sont quand même très loin de représenter la majorité des épreuves de façon générale, même dans les saisons qui en faisaient figurer le plus. Il y a eu beaucoup d'autres épreuves nécessitant d'autres qualités, et certaines en faisaient jouer plusieurs avec un seul et même principe.
Et ce n'est pas parce que le principe d'une épreuve ne garantit pas que le candidat se prenne une gamelle, de la peinture ou des bestioles en pleine face qu'elle ne pourra pas faire rire. Même dans la Vigie, on a eu des fous rires lors de la réflexion de l'énigme (notamment quand Saint-Louis rendait l'indice sous le chêne Razz ). En seulement trois apparitions, l'épreuve du Tromblon (qui ne rentre pas dans cette catégorie) m'a fait rire lors de deux d'entre elles, grâce à la réaction des candidats. L'aventure des Skis n'a pas un principe comique, pourtant la prestation de Julie Raynaud dans celle-ci était hilarante. Et le Mange-fil est assez léger dans son ambiance si on la compare avec des épreuves plus récentes qui vont plus loin (comme le Spa), et pourtant ça reste celle qui aura généré le meilleur moment comique de toute l'histoire de l'émission à mes yeux.

Je ne dis pas qu'il faut forcément des épreuves "chiantes", mais c'est vraiment désolant de faire là encore une dichotomie entre épreuves selon le critère "comique/pas comique", alors que tellement d'épreuves se démarquent avec d'autres qualités, qui, quand on prend la peine d'y réfléchir deux secondes, sont admirables. Comme si maintenant, c'étaient les seules épreuves qui avaient encore le droit d'exister et que les gens sont à présent incapables d'apprécier autre chose. Comme s'il fallait forcément que des épreuves intéressantes comme le Barillet, le Tuyau transparent ou Excalbur soient au même niveau qu'un Burin, un Smash ou un Tonneau de 1993. Comme si l'aptitude à faire choir le candidat ou à lui envoyer la sauce devait être supérieure à la créativité d'un principe, et qu'il y aurait plus de mérite à imaginer un concept comme le Slaïme qu'un autre comme celui de la Double corniche.

Traître a écrit:Ce n'est pas dénaturer l'émission, c'est lui permettre de traverser le temps.
Bon, dans ce cas, je vais réécrire les pièces de Molière en y mettant du langage de banlieue pour leur permettre de traverser le temps, tout en gardant leur nom et en prétendant que c'est le même auteur. Hé, ce n'est pas les dénaturer, à ce qu'il paraît !


Plus ça va, plus je me dis qu'on a eu une chance inespérée pour La carte aux trésors, finalement. Parce que selon ce style de raisonnement, on aurait pu avoir un véritable massacre en guise de "modernisation".
garsim
garsim
Fan-Imbattable
Fan-Imbattable

Inscription : 20/05/2015

Messages : 3034
Boyards : 3114


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Krilin18 le Jeu 23 Juil 2020 - 13:17

@Pix a écrit:Voici un extrait d'une interview de Cyril Féraud accordée à TV Grandes Chaînes (ici), qui a totalement sa place ici :

Les puristes diront qu'avec Cyril Gossbo, on s'éloigne encore de l'esprit originel de Fort Boyard. Que leur répondez-vous ?

Je pense que si le programme n'avait pas évolué pour devenir ce qu'il est aujourd'hui, à savoir un jeu d'aventures teinté de couleurs, d'humour, de sourire, il se serait arrêté. Un jeu uniquement tourné vers la force physique et des épreuves où l'on ne rit pas, ça ne marche pas. Ce n'est pas dénaturer l'émission, c'est lui permettre de traverser le temps.

O tempora, o mores Rolling Eyes
Bah tu vois, je suis entièrement d'accord avec lui.

Krilin18
Fan-Connaisseur(se)
Fan-Connaisseur(se)

Inscription : 25/04/2015

Messages : 698
Boyards : 694


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Paul le Jeu 23 Juil 2020 - 13:27

@Sébastien a écrit:Globalement, je suis désolé, mais Cyril Féraud a raison concernant la force pure et les épreuves chiantes. Je ne pense pas qu'avoir les Étriers suspendus pendant 3min, si en plus le candidat n'arrive pas à monter dessus, çà soit franchement l'idéal en 2020.

Pourtant, le ski lorsque le candidat fait 4-5 essais sans même toucher l'étoile c'est pas chiant aussi ? Et lorsque le ou la candidate n'arrive pas à tenir sur le rodéo, c'est très statique aussi.  

Il y a aussi l'araignée dans ce cas de figure etc

En lisant Cyril Feraud, je vois quelqu'un qui ne sait absolument pas de quoi il parle car entre 1990 et 2009 on se marre aussi sauf qu'on se marre de façon NATUREL alors que maintenant on force le rire à travers des gags répétitifs dans l'unique but de provoquer le rire. Et surtout les gens rigolent pour les mêmes raisons d'une émission 1 à une émission 11 puisque c'est toujours pour ça : 

- Les chutes dans les épreuves
- Déguisement de Passe Muraille
- Les gags de Willy Rovelli 

Alors qu'avant, on rigolait des saynètes entre les personnages, des situations provoqué par les candidats lors des épreuves de façon " inattendu " etc.
Paul
Paul
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20/08/2010

Messages : 11932
Boyards : 15601


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Thorin97 le Jeu 23 Juil 2020 - 13:47

@Sébastien a écrit:Globalement, je suis désolé, mais Cyril Féraud a raison concernant la force pure et les épreuves chiantes. Je ne pense pas qu'avoir les Étriers suspendus pendant 3min, si en plus le candidat n'arrive pas à monter dessus, çà soit franchement l'idéal en 2020.

Ce qui pose problème c'est la trop grosse quantité de gags pas drôle et les épreuves qui n'ont pas leur place sur le fort. Au lieu d'en avoir à un niveau "++", on en a à un niveau "++++++++++++++".
Mais çà se corrige, c'est pas pour çà qu'il faut changer toute la formule du jeu, faire revenir l'oubliette, les portes grises, et le Père Fouras en vigie.
Eh bah dit comme ça, j'aurais tendance à être d'accord avec toi. Le problème c'est que les défauts pointés du doigt depuis plusieurs saisons n'ont toujours pas été corrigés. Si la prod' avait au plus tôt corrigé lesdits défauts, plutôt que de s'entêter à imposer des trucs dont tout le monde se fiche, la formule actuelle passerait beaucoup mieux aujourd'hui, et on en ferait pas tout un plat. Mais vue que Monsieur Ramain et Madame Laroche-Joubert ont eu l'arrogance de se dire qu'ils ont pondu la meilleure version de Fort Boyard (lol), et qu'il ne fallait surtout rien changer, bah c'est pas étonnant qu'à force, aujourd'hui certains en viennent à souhaiter des mesures radicales comme les retours en arrière.
 
Puis bon, les épreuves chiantes et infaisables, on en a un paquet aujourd'hui aussi, peut-être même plus qu'avant (ski, rodéo dino, laverie...)


Dernière édition par Thorin97 le Jeu 23 Juil 2020 - 14:15, édité 8 fois

Thorin97
Fan-Habitué(e)
Fan-Habitué(e)

Inscription : 10/09/2018

Messages : 363
Boyards : 410


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Anonyme le Jeu 23 Juil 2020 - 13:54

J'ai le souvenir d'avoir vu cet article ailleurs... scratch 

Sinon, pour en revenir au commentaire de Cyril Féraud, c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité. L'humour, pour rejoindre @Thorin97, il y en a toujours plus ou moins eu (sauf en 2010 où il était pratiquement absent), encore faut-il qu'il soit apporté de manière naturelle. 

Certaines saynètes (quand elles sont bien amenées), un candidat qui n'arrive pas à se lever du siège du Casino comme Soma Riba ou Yoann Riou, par exemple, rentrent dans cette première catégorie. 
Il y a, en revanche, une deuxième variété d'humour, beaucoup plus toxique et insupportable: c'est l'humour forcé. Par exemple, il y a la douche du Tapis roulant, l'airbag du Garage, les giclées de ketchup dans la Ketchuperie... il me faudrait énormément de temps pour citer toutes ces formes d'humour forcé tant elles se sont multipliées depuis des années. Le pire, c'est que certaines séquences sont répétées plusieurs fois alors qu'il n'y a aucun intérêt à cela. 
Et très sincèrement, si l'on se débarrassait intégralement de ce deuxième type d'humour, y aurait-il forcément une grosse chute de la part d'audience chez les 4-14 ans ?

Enfin, pour en revenir aux épreuves de force: on n'en demande pas forcément d'en avoir quatre par émission, mais en avoir une, voire deux pour les équipes de sportifs me semble être un bon compromis.


Dernière édition par Anonyme le Ven 18 Sep 2020 - 17:58, édité 1 fois


ZAPOÏ !
Anonyme
Anonyme
Fan-Passionnément
Fan-Passionnément

Inscription : 01/11/2016

Messages : 1194
Boyards : 2026


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  baba.8 le Jeu 23 Juil 2020 - 14:00

Franchement qui ne rigole pas en voyant les prestations d'Aurélien en 2002? Si ça fait rire, c'est de l'humour nan? Pourtant là c'est juste pas forcé, c'est naturel, et y'a rien de mieux! Very Happy Donc no comment sur ce qu'il vient de dire, même si il a pas tord sur toute la ligne, c'est vrai. Il veut juste justifier sa présence sur le fort, c'est un rêve qui se réalise pour lui, si il dénigre son personnage, son jeu et son épreuve, on va lui demander ce qu'il fout là alors, c'est normal.

Tant que je suis sur ce topic, et désolé d'alimenter un débat dont certains en ont marre, mais tant pis, juste pour information indicative, pour ceux qui se demanderaient ce que pense les générations actuelles des émissions anciennes, voici un commentaire sur une vidéo Youtube consacrée à une émission de 2004.

"olala.. c'était autre chose à l'époque dis donc xD c'est mou du g'noux ou pas ? J'adooooooooore, les épreuves sont géniaaales et très créatives. difficile à comprendre en vrai, y a une part du temps qui est réservé à la compréhension de l'épreuve déjà! C'était grave une émission relax autrefois, même père fouras était plus détendue mdrr les musiques sont des musiques de bain moussant. Par contre ma parole, y avait AU TAQUET de cellules à prisonniers à l'époque !! jsuis choquée !! Et les prisons wooow ces cages hyper petites en hauteur mais c'était des oufs !!"
baba.8
baba.8
Fan-Illuminé(e)
Fan-Illuminé(e)

Inscription : 28/08/2017

Messages : 470
Boyards : 439


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Xavier le Jeu 23 Juil 2020 - 14:19

Bon on va repasser sur ce que dis Cyril Féraud le traite Laughing, qui n'a rien compris en confondant évolution (ce qui marche est qui est dans l'esprit du jeu) et la dénaturalisation (ce qui ne marche pas et ce qui foireux dans l'émission, autrement les choses qu'on pourrait voir dans une autre émission)

Je rejoins @Garsim sur ce qu'il dit. Et également @Sébastien, c'est vrai que certaines épreuves aujourd'hui ce ne serait plus possible de les montrer, bon après je sais pas trop pourquoi et sans raison apparente, Fort Boyard est comme un volcan en éruption, avec ses épreuves mal conçues, les gags de Passe-Muraille et la surprésence de Willy Rovelli (enfin en 2020, ça va), des épreuves hors sujet (ski, spa, slaïme), j'hésite mais je trouve le rodéo dino dans l'idée ressemblante au ring  et des trucs qui s'améliorent, comme le conseil, la diminution des clés à récolter, etc... C'est vrai qu'on serait dans des beaux draps, si la caserne n'avait pas été modifiée en 2014, elle aurait pris un coup de vieux.

Il est vrai qu'avoir 360 millions de fois, le gag de la douche, les jets de la ketchuperie, la bombe à prout (même si j'ai trouvé qu'en 2017, elle était plus omniprésente que les autres années, sa première année) c'est inutile de le faire à chaque fois, même totalement indispensable. Sans ces machins inutiles, l'émission en serait très bonne et très regardable.

Concernant les éléments qui ont commencé à dénaturer l'émission je trouve que c'est arrivé progressivement en 2013 (avec plateau 215, chez willy Rovelli), puis 2015 (moulin à eau, course en armure et j'en passe), certes l'arrivée d'Alexia Laroche Joubert, n'a pas changé grand chose, mais vu que la production était déjà avant 2016, ben elle a continué sur cette voix. Après le rôle d'Alexia, je pense suffit à valider les concepts que la production lui propose pour les programmes qui n'existaient pas avant son arrivée, mais le problème c'est qu'elle ne sait pas dire un mot : Non ! Du coup la production, pourra lui dire n'importe quoi, la preuve l'année dernière j'avais ironisé ici sur le fait quels concepts ne pourraient ils pas venir sur le fort avec elle, j'avais dis le silence et qu'est-ce qu'on a eu le roi du silence Laughing, ben que voulez qu'elle refuse du coup :ange ? La seule chose qu'elle a pu apporter, ce sont les interviews qui sont de plus en plus présents cette année, même si ils étaient déjà là en 2015.

Pourtant Koh-Lanta a des nouveautés chaque saison, mais qui restent toutes dans l'esprit du jeu (même l'anneau et le paradis perdu qui étaient foireux restent dans l'esprit de l'émission) et la Carte aux trésors qui est très bien (même si pour elle sa période de dénaturalisation a plutôt eu lieu de 2006 à 2009, ce qui a causé l'arrêt de l'émission avant de mieux revenir en 2018).

Pour résumer j'ai espoir qu'un jour que Fort Boyard revienne à une base normale et que le volcan s'éteigne pour que l'émission gagne en légèreté Smile. D'ailleurs Boyard Land je trouve est moins lourd que Fort Boyard.
Xavier
Xavier
Fan-Passionnément
Fan-Passionnément

Inscription : 11/04/2017

Messages : 1096
Boyards : 2360


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  MetalWar le Jeu 23 Juil 2020 - 18:21

@Xavier a écrit:Après le rôle d'Alexia, je pense suffit à valider les concepts que la production lui propose pour les programmes qui n'existaient pas avant son arrivée, mais le problème c'est qu'elle ne sait pas dire un mot : Non ! [...] La seule chose qu'elle a pu apporter, ce sont les interviews qui sont de plus en plus présents cette année, même si ils étaient déjà là en 2015. 
Ça m'étonnerait fortement qu'elle n'ait pas un rôle vers cette "modernisation" de l'émission qui s'est bien accélérée depuis qu'elle est à la tête d'ALP. Comme tu le dis, les têtes pensantes proposent des idées, mais au final elles doivent être validées par celle qui est à la tête de l'organisation. Je ne crois pas un instant qu'elle ait été forcée d'accepter les changements récents, je pense qu'elle y a plus contribué qu'on n'y croit.

Rappelons qu'elle a à son actif de nombreuses productions dont certaines très peu qualitatives (les Ch'tis, Loft Story, Undressed, TPMP etc). Son rôle dans le développement des programmes typés télé-réalité et leur popularisation en France est immense. 

Quand à la déclaration de Cyril, je vais revenir dessus plus en détail :

Un jour, Cyril Féraud a écrit:[...] si le programme n'avait pas évolué pour devenir ce qu'il est aujourd'hui, à savoir un jeu d'aventures teinté de couleurs, d'humour, de sourire, il se serait arrêté.
Déjà, rien que cette déclaration me surprend de manière négative. Ce n'était pas un jeu d'aventures teinté de couleurs, d'humour et de sourires avant ? Il faudrait qu'il songe à regarder les anciennes saisons -et je ne parle pas uniquement de 96-, il se rendra compte que les équipes ne se prenaient pas toutes au sérieux, loin de là, mais également qu'à l'époque, l'humour était déjà présent sans pour autant qu'il soit forcé du début à la fin.

Et puis, faut être gonflé pour oser dire que le jeu se serait arrêté. Quand le jeu est revenu en 2011 sous un nouveau format, mais sans pour autant qu'on tombe dans le burlesque comme actuellement, il faisait toujours de très bonnes audiences. D'ailleurs, je crois que ceux qui produisaient le programme à l'époque ne se sont jamais posés les bonnes questions quant à la chute des audiences de 2009 et la saison 2010 en est à mes yeux la preuve.

Le même jour, Cyril Féraud a écrit:Un jeu uniquement tourné vers la force physique et des épreuves où l'on ne rit pas, ça ne marche pas.
Ah bon ? C'est nouveau, ça vient de sortir. Il me semble que Koh-Lanta un jeu qui propose des épreuves nécessitant de la force physique et ne demandant pas aux candidats de se grimer en clown pour faire rire les gosses. Et vous savez quoi ? ça marche. Eh oui.

Mais surtout, ça me déçoit que quelqu'un qui prétend aimer le jeu depuis petit se permette de le caricaturer de manière aussi transcendante. On lui rappelle qu'outre des épreuves physiques, on a toujours eu dans Fort Boyard non seulement des épreuves intellectuelles (Duels du Conseil, Enigmes, etc) mais également des épreuves plus drôles (Jarres, Caserne, etc).

Je finirais par ceci : qu'un jeu évolue pour s'adapter aux moeurs du temps, pourquoi pas. A ce titre, le départ de l'épreuves des Cylindres ne m'a pas choqué, même si je trouve assez étrange que certaines personnes étaient manifestement plus dérangées par cette épreuve que par des programmes télé-réalité poubelle ou il ne se passe pas 5 minutes sans que X ait montré sa c***** à Y ou que Z se balade à poil. Ça fait partie des évolutions que l'on peut comprendre, et approuver (ou désapprouver). Mais qu'on ne me dise pas qu'un programme comme Fort Boyard, qui est le jeu au concept le plus innovant de ces 30 dernières années, ait besoin d'évoluer à ce point vers le burlesque pour survivre sur le petit écran ! J'ai l'impression que les décideurs / producteurs ont oublié ce qui fait la richesse de ce programme, à savoir son originalité. En voulant petit à petit transformer ce jeu en pur divertissement humoristique, on le fait devenir aussi insipide que la plupart des jeux télévisés actuels.
MetalWar
MetalWar
Fan-Passionnément
Fan-Passionnément

Inscription : 30/06/2014

Messages : 1186
Boyards : 2689


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Tigrounet le Jeu 23 Juil 2020 - 18:52

Pour moi Fort Boyard est toujours un jeu d'aventure. Demandez aux candidats si ils pensent avoir vécu une aventure en y participant et vous verrez. Parce que marcher sur une poutre à plus de 20 mètres de haut au dessus du sol où même attraper des mygales ca reste une aventure. Et ce n'est pas le Willymix, Slaime ou les gags de PM qui empêche l'émission d'être un jeu d'aventure (après tout il existe des tas de film d'aventure avec beaucoup d'humour, Jumanji 2 par exemple, et ça ne leur enlève pas leur coté "aventureux" alors pourquoi pas une émission). Sinon concernant les propos de Cyril Féraud il a raison mais est un peu maladroit, avant l'humour était certe présent mais n'était pas forcément voulu par la production ça venait la plupart du temps des candidats. Par ce sinon dans ce cas là Koh-Lanta aussi à eu des séquences humoristiques mais ce n'est pas pour ça que l'émission est dites "drôle". En fait le problème c'est qu'avant on avait peut-être pas assez d'humour et maintenant on en à un peu trop : les déguisement de PM pourquoi pas mais il faudrait peut-être songer à en mettre maximum 5 par émission, pareille pour les gags: il faut les utiliser avec parcimonie ne pas en mettre et ne pas en mettre pas assez. Comme ça, ça contentera à la fois les anciens fans et les nouveaux Wink
Tigrounet
Tigrounet
Fan-Apprenti(e)
Fan-Apprenti(e)

Inscription : 15/05/2020

Messages : 73
Boyards : 133


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Stroboyard le Jeu 23 Juil 2020 - 20:21

Bizarrement, je trouve ce coté "moderne" totalement ringard. 

C'est très télé-réalité où tout est scénarisé de années 2000, cet humour lourdingue qui ne fait rire que des ados. 
Ce n'est pas parce que l'on voit des gens se marrer (de manière forcée) que ça donne envie de rire, au contraire. 

On provoque le ridicule, il ne vient plus de lui-même. On provoque les chutes, on entarte. 

Un candidat qui glisserait accidentellement pendant la course d'une cellule à une autre, c'est drôle; mais si on  repend de l'huile au sol pour qu'il se casse la figure, ça n'a rien de drôle. 

Un divertissement ça n'est pas juste des rires, c'est aussi le suspens, le dépassement de soi, les performances, l'ambiance positive qu'il y a entre les personnes.

Pourquoi faire trash ?
Stroboyard
Stroboyard
Fan-Passionnément
Fan-Passionnément

Inscription : 09/03/2014

Messages : 1054
Boyards : 1099


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Thorin97 le Jeu 23 Juil 2020 - 21:18

C'est surtout que quand tu regardes Koh Lanta ou encore la Carte au Trésor (en parlant de Cyril Féraud), que tu constates que ces deux émissions d'aventures ont su se moderniser, sans pour autant virer dans le grotesque comme Fort Boyard, et qu'elles ont toujours du succès, l'argument à deux balles de Cyril Féraud tombe complètement à l'eau. C'est d'autant plus étonnant de sa part puisque c'est lui qui anime la Carte au Trésor. Y a un énorme gouffre de qualité entre ces deux émissions et Fort Boyard.

Je regrette beaucoup le virement vers toujours plus de trash et de grotesque entamé en 2013. 2011 et 2012 étaient pourtant de bonnes évolutions, l'ambiance était clairement différente (j'en veux pour preuve les cinématiques avec le livre ouvert, le côté "princesse" de Blanche). Tout ça faisait très conte de fée. Alors ok, à l'époque je n'étais pas hyper fan (on passait de l'ambiance un peu dark de la période 2003-2009 à l'ambiance conte de fée, forcément ça faisait étrange) mais je ne détestais pas non plus, et avec du recul, je me dit que c'était pas si mal, les épreuves étaient encore très boyardesques (le loto des animaux, par exemple, c'était tout bonnement génial !), et il aurait mieux fallu poursuivre sur cette lancée.

On est passé de 2011-2012 ambiance conte de fée, à une pseudo ambiance fourre-tout clownesque sans aucune cohérence depuis 2013. Alors que pourtant Guillaume Ramain était déjà aux manettes en 2011, ce qui accentue encore plus l'étonnement quand on constate ce virage très étrange opéré en 2013.

Thorin97
Fan-Habitué(e)
Fan-Habitué(e)

Inscription : 10/09/2018

Messages : 363
Boyards : 410


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Lugiale2000 le Ven 24 Juil 2020 - 16:55

@Thorin97 a écrit:On est passé de 2011-2012 ambiance conte de fée, à une pseudo ambiance fourre-tout clownesque sans aucune cohérence depuis 2013. Alors que pourtant Guillaume Ramain était déjà aux manettes en 2011, ce qui accentue encore plus l'étonnement quand on constate ce virage très étrange opéré en 2013.

Depuis 2013 j'aime pas cette ambiance clownesque,déja de 1 ca te mange une minute sur le chronomètre général (deux minutes quand ces le Chef Willy et Passe-Muraille),mais de 1993 a 2009 les saynètes étaient correctes,maintenant on a des saynètes pipi caca prout,et ca fait rire le public,eh ben on est pas sorti de l'auberge Rolling Eyes. Et vu la critique que je vient de faire je suis sur que @BOBEW et @Thorin97 vont la comprendre Wink


Oh,oh Lumineuse,laisse moi être ton samouraï,pour toi je briserai des murailles,mon cœur lorsque qu'il te voit devient fou,alors accorde moi un rendez-vous (JP Castaldi,face a Lumineuse,1ère émission de 2001)

Épreuves que je regarde pas quand y'a Fort Boyard : Willymix (depuis 2018),Araignée (depuis 2015),Ski (depuis 2017) et Cage (Depuis 2015)
Lugiale2000
Lugiale2000
Fan-Illuminé(e)
Fan-Illuminé(e)

Inscription : 21/10/2017

Messages : 525
Boyards : 400


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Krilin18 le Ven 24 Juil 2020 - 17:01

J'adore ces saynètes entre le Père Fouras et Passe-Muraille Smile

Si l'émission redevenait "sérieuse", les gens se diraient "Mais elle est passée où la drôlerie, la fantaisie de l'émission ? Passe-Muraille et ses déguisements, les remontrances du Père Fouras envers les différents personnages... C'est trop sérieux maintenant, et je m'ennuie !". On parie ?

Krilin18
Fan-Connaisseur(se)
Fan-Connaisseur(se)

Inscription : 25/04/2015

Messages : 698
Boyards : 694


Revenir en haut Aller en bas

L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard - Page 4 Empty Re: L'évolution du jeu et la place du divertissement dans Fort Boyard

Message  Lugiale2000 le Ven 24 Juil 2020 - 17:13

@Krilin18 a écrit:J'adore ces saynètes entre le Père Fouras et Passe-Muraille Smile

Si l'émission redevenait "sérieuse", les gens se diraient "Mais elle est passée où la drôlerie, la fantaisie de l'émission ? Passe-Muraille et ses déguisements, les remontrances du Père Fouras envers les différents personnages... C'est trop sérieux maintenant, et je m'ennuie !". On parie ?

ces sur a 100% qui va se passer ca,moi en tout cas je ne supporte plus le format actuel nul


Oh,oh Lumineuse,laisse moi être ton samouraï,pour toi je briserai des murailles,mon cœur lorsque qu'il te voit devient fou,alors accorde moi un rendez-vous (JP Castaldi,face a Lumineuse,1ère émission de 2001)

Épreuves que je regarde pas quand y'a Fort Boyard : Willymix (depuis 2018),Araignée (depuis 2015),Ski (depuis 2017) et Cage (Depuis 2015)
Lugiale2000
Lugiale2000
Fan-Illuminé(e)
Fan-Illuminé(e)

Inscription : 21/10/2017

Messages : 525
Boyards : 400


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum