Fort Boyard Le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Difficulté des mots-codes

Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Difficulté des mots-codes

Message  Térémine Dim 26 Mai 2019 - 13:06

Bonjour,


je reviens sur un sujet parfois évoqué : les mots-codes, devenus nettement plus simples aujourd'hui qu'ils ne l'étaient dans la décennie 1990. Cet aspect est parfois décrié sur le forum et à ce titre je souhaite en parler.


Avant toute discussion sur ce sujet, il faut prendre en compte un élément fondamental, curieusement peu évoqué dans le forum : aujourd'hui ceux-ci ne sont dévoilés qu'à la toute fin de l'émission, devant la salle du trésor et alors que les joueurs ont très peu de temps (quelques dizaines de secondes) devant eux.


Autrefois les mots-codes étaient plus complexes mais les candidats avaient connaissance des indices dès qu'ils les récupéraient, ce qui leur laissait beaucoup plus de temps pour réfléchir et ça c'est une grosse différence, quel que soit le niveau intellectuel des candidats.


Je pense que si on veut revenir à des mots codes plus complexes il faudra impérativement que les candidats puissent avoir connaissance des indices au fur et à mesure, un peu comme les téléspectateurs.


Par ailleurs, le choix de mots codes simples pourrait être justifié pour une autre raison liée aux téléspectateurs : comme une part significative du public est constituée d'enfants, il peut être gratifiant pour eux d'essayer de deviner les mots codes (je l'ai expérimenté avec mes propres enfants) alors que c'est plus frustrant si les mots codes sont plus complexes. J'ai le souvenir que durant les premières saisons, les indices me paraissaient difficiles à comprendre sinon ésotériques : j'avais 8-10 ans à l'époque...

Enfin, des mots codes simples en apparence (puisque les indices relèvent du vocabulaire courant, et pas d'un registre de langue littéraire ou soutenu) peuvent être assez trompeurs : lors de l'émission du 23/6/18, le mot code était "café" mais avec les indices présentés (poudre-lait-bol-grain) je pensais à "riz" et les deux solutions étaient parfaitement imaginables (poudre de riz, lait de riz [ou riz au lait !], bol de riz, grain de riz)... On peut imaginer qu'une équipe se mettrait facilement sur une fausse piste avec une devinette du même genre...


Que pensez-vous de ce sujet ? Êtes-vous partisans de mots codes simples ou plus difficiles.
Térémine
Térémine
Fan-Habitué(e)
Fan-Habitué(e)

Inscription : 26/08/2018

Messages : 364
Boyards : 276


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Re: Difficulté des mots-codes

Message  Paul Dim 26 Mai 2019 - 13:22

Personnellement, je préfère la difficulté des mots codes entre 2006 et 2012, elle était bien jaugée je trouve et on avait des beaux moments de tensions la plupart du temps et on se demandait toujours si l'équipe allait trouver le mot code alors que maintenant, on a plus du tout de tension lors de la salle du trésor à une exception près.
Paul
Paul
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20/08/2010

Messages : 11993
Boyards : 15618


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Re: Difficulté des mots-codes

Message  Bastien Dim 26 Mai 2019 - 14:18

En 1991 les mots code étaient sacrément corsés en effet. Aujourd'hui quelle équipe trouverait le mot code "Impression" avec les indices suivants : Presse, Gélatine, Gutemberg, Emprunte et Sensation (émission des Compagnons de Rackham le Rouge). Aucune je pense.


Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort !
Bastien
Bastien
Fan-Imbattable
Fan-Imbattable

Inscription : 17/10/2008

Messages : 3112
Boyards : 3844


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Re: Difficulté des mots-codes

Message  maximax Dim 26 Mai 2019 - 15:03

Il ne faut pas qu'ils soient trop durs, ni trop simples. La difficulté des mots-codes des années 2000 était, pour moi, le mieux. Et d'ailleurs, à partir de 2003, les indices étaient découverts à la fin donc ton argument te tient pas totalement @Térémine Wink


maximax - Fan de Fort Boyard depuis la fin des années 1990 - Modérateur de Fort Boyard Le Forum depuis février 2017
maximax
maximax
Modérateur
Modérateur

Inscription : 02/06/2010

Messages : 5100
Boyards : 10231


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Re: Difficulté des mots-codes

Message  Térémine Dim 26 Mai 2019 - 19:37

Désolé mais je me souviens surtout des mots des années 90.
Je n'ai quasiment pas suivi l'émission dans les années 2000😉
Térémine
Térémine
Fan-Habitué(e)
Fan-Habitué(e)

Inscription : 26/08/2018

Messages : 364
Boyards : 276


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Re: Difficulté des mots-codes

Message  garsim Lun 27 Mai 2019 - 18:43

@Térémine a écrit:Avant toute discussion sur ce sujet, il faut prendre en compte un élément fondamental, curieusement peu évoqué dans le forum : aujourd'hui ceux-ci ne sont dévoilés qu'à la toute fin de l'émission, devant la salle du trésor et alors que les joueurs ont très peu de temps (quelques dizaines de secondes) devant eux.
Comme soulevé, ça ne date effectivement pas d'hier vu que c'est le cas depuis 2003.
En revanche, en effet on peut quand même nuancer un peu les cas de figure (bon, je me permets quelques petites approximations car elles ne me semblent pas trop significatives à ce sujet) :
  • De 2003 à 2005, il y avait encore un temps de battement entre la dernière aventure et la Salle du Trésor pendant lequel les indices pouvaient être dévoilés (il y avait aussi potentiellement celui du Père Fouras découvert plus tôt, ou sur lequel les candidats pouvaient encore réfléchir s'ils ne l'avaient pas). Le temps de la SdT était, lui, fixé à 3 minutes et dépassait rarement ce temps (la libération des prisonniers empêchant la plupart du temps de jouer pour du temps bonus).
  • De 2006 à 2009, il n'y a plus eu ce temps de battement ; mais en contrepartie, les équipes pouvaient toutes jouer pour du temps supplémentaire et compenser la perte du temps de battement par des réussites au Conseil. Il n'y a qu'en 2009 où on pouvait perdre du temps, mais ça ne descendait pas en dessous de 2'45, et ça n'a pas pénalisé très significativement à ma connaissances les équipes lors de cette saison.
  • En 2011 et 2012, on se retrouve dans une situation semblable à 2006-2009, sauf que le temps de base est plus bas (2' en 2011, 2'15 en 2012), car les mises négatives ont le même effet qu'avoir un temps de base plus bas. Effectivement, à partir de là, ça commençait déjà à poser problème, si bien que le temps moyen plus bas en SdT semble avoir été compensé par une pesée plus généreuse pour assurer des gains convenables.
  • Et à partir de 2013, c'est devenu encore pire, car, en théorie, on peut carrément avoir des équipes qui n'ont même pas de temps en Salle du Trésor (ou quelque chose de vraiment ridicule), en raison de la libération des prisonniers qui peut impacter le temps en SdT. Et même si la prod s'arrange évidemment pour que le cas extrême (i.e. temps nul en SdT) n'arrive pas, on a quand même eu pas mal de cas où le temps de base était trop bas pour faire quelque chose en SdT, voire tellement bas qu'il a fallu s'arranger au montage pour que ça passe quand même (coucou Laffont 2013).

En revanche, le temps maximal est resté fixé à 4 minutes (hormis 2005 et 2014 où on pouvait monter jusqu'à 4'20 et 4'30 - même si en pratique c'était très difficile, et 2015 où on ne pouvait monter que jusqu'à 3'30 Rolling Eyes ), et on a quand même eu des équipes depuis 2013 qui avaient des temps en SdT comparables à ce qu'on pouvait avoir en 2006-2009, mais qui parfois ont eu des mots-codes assez simples (genre Cyril Féraud 2017 qui n'était pourtant pas en difficulté et qui a eu le mot-code livré sur un plateau d'argent à cause d'un indice trop simple).
Bref, la différence, c'est que par rapport à 2006-2009, on se retrouve avec un temps de base potentiellement plus bas, mais ça ne concerne pas toutes les émissions non plus : donc de ce point de vue-là, c'est assez frustrant de voir une difficulté "uniformisée" trop facile pour toutes les équipes.

Et d'ailleurs, dans tous les cas, un mot-code trop facile (ou des indices cadeau, y compris le 1er sacrifice) casse le suspense : ainsi, une équipe qui n'aura pas beaucoup de temps va quand même s'en sortir parce qu'elle aura trouvé vite, et une équipe qui en aura beaucoup, ce sera pareil. Dans tous les cas, une victoire quasi-assurée, c'est assez frustrant, car il n'y a pas vraiment de suspense, surtout si le gain final est plus ou moins proportionné au temps en SdT. Et ce ne sont pas les quelques surprises genre Keen'V 2016 ou Guillon 2018 (qui sont certes toujours "agréables" à avoir, enfin sauf pour les candidats Laughing ) ou les quelques coups de théâtre un peu fallacieux genre faute d'orthographe d'Asloum 2014 qui vont sauver ça, ça laisse quand même un peu trop d'émissions dont le déroulement de la SdT sera assez prévisible.

@Térémine a écrit:Je pense que si on veut revenir à des mots codes plus complexes il faudra impérativement que les candidats puissent avoir connaissance des indices au fur et à mesure, un peu comme les téléspectateurs.
Le léger problème de cette méthode, c'est que jusqu'en 2002, la Salle du Trésor suivait directement les aventures, donc on pouvait effectivement se permettre de leur faire trouver le mot-code à ce moment-là.
Or, maintenant qu'on a le Conseil entre les deux, ça casse un peu cette manière de procéder : ce serait effectivement un peu frustrant de voir l'équipe avoir trouvé le mot-code et en être sûre avant le Conseil, car du coup on sait qu'il n'y aura plus trop de suspense de ce point de vue-là et que la partie qui va suivre va juste servir à moduler le gain Laughing ; en outre, ce serait aussi bizarre de voir l'équipe trouver le mot-code pendant une partie de jeu durant laquelle il n'est pas censé en être le propos (imaginez un candidat qui crie le mot-code pendant qu'il réfléchit dans le Pré-Conseil ou en faisant son duel, ce serait bizarre Laughing ).

Sinon, une solution qui apparaît fréquemment dans les débats, que j'approuve (et que d'autres ici approuvent également) serait de rajouter un temps de réflexion, fixe, avant la Salle du Trésor, durant lequel les candidats découvrent leurs indices et peuvent réfléchir dessus ; mais ne peuvent pas faire de sacrifices ni entrer tout de suite en SdT.
Pour moi, c'est un bon compromis : le suspense est préservé à peu près jusqu'au dernier moment, et ça permet aussi d'augmenter un peu la difficulté des mots-codes sans trop pénaliser les équipes qui auraient un temps miteux en SdT. Le fait de ne pas faire de sacrifices pendant cette partie-là aurait aussi l'intérêt de mieux faire assumer le nombre d'indices remportés par l'équipe pendant les aventures, sans qu'elle ne se rattrape tout de suite avec des sacrifices trop simples.

@Térémine a écrit:Par ailleurs, le choix de mots codes simples pourrait être justifié pour une autre raison liée aux téléspectateurs : comme une part significative du public est constituée d'enfants, il peut être gratifiant pour eux d'essayer de deviner les mots codes (je l'ai expérimenté avec mes propres enfants) alors que c'est plus frustrant si les mots codes sont plus complexes. J'ai le souvenir que durant les premières saisons, les indices me paraissaient difficiles à comprendre sinon ésotériques : j'avais 8-10 ans à l'époque...
Je sais que la question du public cible de l'émission mériterait probablement un débat à part entière (sur lequel j'aurais pas mal de choses à dire), mais bien que cette raison puisse effectivement l'expliquer... ça reste dommage. A ses débuts, l'émission ne signalait pas à grands coups de gyrophare que l'émission était destinée aux enfants, et d'ailleurs elle ne l'était pas spécifiquement : c'est un public qui est venu voir car il y trouvait un intérêt. Un peu comme un album d'Astérix qui parle aussi bien aux enfants qu'aux adultes, mais pour des raisons différentes : enfant, quand on lit Astérix, on passe complètement à côté de pas mal de références qu'on ne comprend qu'une fois adulte, mais ça n'empêche pas d'aimer même en ne les comprenant pas.

Pour en revenir à la difficulté des mots-codes : je me souviens qu'enfant (je précise que je n'ai regardé qu'à partir de 1997 et que je devais avoir 6 ou 7 ans à l'époque), il y avait effectivement certains mots-codes ou certains indices pour lesquels je devais demander une explication aux parents (quoique pas toujours, Patrice Laffont et Jean-Pierre Castaldi expliquaient quand même mieux les mots-codes à l'époque qu'Olivier Minne ne le fait aujourd'hui... Twisted Evil ).
Mais ça ne m'empêchait pas d'adorer l'émission à l'époque, d'autant plus que je n'avais pas une mémoire d'éléphant, et qu'en revisionnant plus récemment ces anciennes émissions, je pouvais tout à fait mieux réfléchir sur ces mots-codes et ces indices dont je ne me souvenais pas (ou alors très rarement, et la plupart du temps parce qu'ils m'auront marqué d'une façon ou d'une autre, par exemple à cause d'une défaite). Idem pour les énigmes du Père Fouras d'ailleurs : à l'époque, j'avais beau ne pas forcément avoir les armes pour y répondre à chaque fois, mais qu'importe, je profitais quand même des saynètes avec le Père Fouras et de la beauté de la séquence avec la Vigie en toile de fond et la musique qui allait bien avec. Very Happy

Donc pour moi, c'est un peu un faux argument de vouloir justifier des mots-codes trop simples juste pour cette question de public cible ; mais ça reste cependant cohérent avec la démarche de la prod sur tout le reste de l'émission (décors criards partout, tartes à la crème au kilo, personnages hystériques ou infantilisants, baisse du niveau intellectuel global...)

@Bastien a écrit:Aujourd'hui quelle équipe trouverait le mot code "Impression" avec les indices suivants : Presse, Gélatine, Gutenberg, Empreinte et Sensation (émission des Compagnons de Rackham le Rouge). Aucune je pense.
Mauvais exemple je trouve Razz
Effectivement, les indices ne sont pas spécialement tous parlants dits comme ça, mais "Gutenberg" pour le coup, c'est assez évocateur, et accolé à d'autres indices ça peut le faire. Enfin, du moins c'est ce que j'en pense, mais je pense pas être le seul.
Pour moi, c'est surtout en 1992 qu'ils se sont lâchés à ce niveau et qu'en effet c'était sacrément tordu. Laughing

Idem que @maximax et @Paul, pour moi, vu les règles de l'émission, une difficulté équivalente à celle des années 2000 serait le meilleur compromis, quitte éventuellement à adapter un peu les règles pour que ça puisse passer dans tous les cas (genre rendre la Grande Evasion potentiellement moins sévère ou rajouter le temps de réflexion pure décrit plus haut).
garsim
garsim
Fan-Imbattable
Fan-Imbattable

Inscription : 20/05/2015

Messages : 3068
Boyards : 3128


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté des mots-codes Empty Re: Difficulté des mots-codes

Message  Andy Mar 28 Mai 2019 - 12:47

@garsim a écrit:Sinon, une solution qui apparaît fréquemment dans les débats, que j'approuve (et que d'autres ici approuvent également) serait de rajouter un temps de réflexion, fixe, avant la Salle du Trésor, durant lequel les candidats découvrent leurs indices et peuvent réfléchir dessus ; mais ne peuvent pas faire de sacrifices ni entrer tout de suite en SdT.
Pour moi, c'est un bon compromis : le suspense est préservé à peu près jusqu'au dernier moment, et ça permet aussi d'augmenter un peu la difficulté des mots-codes sans trop pénaliser les équipes qui auraient un temps miteux en SdT. Le fait de ne pas faire de sacrifices pendant cette partie-là aurait aussi l'intérêt de mieux faire assumer le nombre d'indices remportés par l'équipe pendant les aventures, sans qu'elle ne se rattrape tout de suite avec des sacrifices trop simples.

C'est une excellente idée mais il faudrait l'amener autrement. Un temps de réflexion fixe (disons 1 minute) ne serait pas forcément compris par les téléspectateurs je pense.
L'idéal serait qu'Olivier ouvre la grille (et lance le chronomètre) seulement une fois que tous les indices sont découverts. Ça laisse un temps de réflexion supplémentaire, dépendant du nombre d'indices obtenus, ce qui réglerait un autre problème : on se retrouve de plus en plus souvent avec des équipes trop performantes qui ont déjà le mot code mais qui perdent du temps parce qu'ils ont encore des cartouches à ouvrir.


9ème saison sur le forum | 2013-2021
20ème saison devant mon écran | 2002-2021

Didi Productions sur YouTube : Adaptations sur Minecraft de Fort Boyard, Koh-Lanta, A Prendre Ou A Laisser, The Crystal Maze, Le Grand Concours et bien d'autres ! ainsi que des créations originales. 

Fidèle de télévision : #FortBoyard, #APOAL, #KohLanta, #TPMP, #BTP, #CPVA, #WAM, #PekinExpress, #LaCarteAuxTresors, #CauchemarEnCuisine, #NOPLP ...
Andy
Andy
Fan-Passionnément
Fan-Passionnément

Inscription : 20/10/2012

Messages : 1367
Boyards : 2407


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum